Médaille d’Or du Goût

Des méthodes traditionnelles, une alimentation de qualité du troupeau pour des fromages au lait cru.

En 1984, Isabelle et Elisée Donneaud décident d’arrêter les transhumances pour s’installer dans une ferme de la vallée du Jabron, près de Sisteron, avec leurs garçons.

Ils achètent une dizaine de chèvres pour diversifier l’exploitation; puis Isabelle Donneaud ouvre une fromagerie en 1989.
C’est là qu’elle invente l’Olivia, une spécialité du terroir provençal qui mélange le fromage de chèvre et la crème d’olive noire et qui obtient la Médaille d’or du concours Goût et avenir en 1998. La renommée de la famille est lancée.

Les 240 chèvres provençales et alpines du troupeau pâturent dans les collines dès qu’il fait beau ou sont nourries de fourrages et de céréales produits sur place. Le lait est recueilli tous les matins et transformé de manière artisanale selon des méthodes traditionnelles.

Et pour réduire l’impact écologique des acides gras produits au cours de la fabrication, le petit lait sert à engraisser l’élevage de cochons de plein air. Les eaux blanches et eaux de lavage de la ferme sont pour leur part traitées par phytoépuration grâce à une plantation d’eucalyptus et de roseaux filtrant les acides gras sous forme d’oxygène.

Aujourd’hui, le cheptel produit une large gamme de fromages, dont le Petit Jabron, un fromage de chèvre fermier au lait cru qui se déguste frais, demi-sec, crémeux ou sec, selon son degré d’affinage, et qui fait le plaisir des gourmets en France, au Royaume-Uni, au Japon et en Belgique, ainsi que des clients du Potager d’Elsa.

La famille Donneaud s’engage également pour la défense de la chèvre commune provençale et pour un emploi durable avec la création de trois postes occupés en CDI.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

onze − 8 =